Le e-commerce en quelques chiffres :

-13 % des achats de particuliers se font en ligne.

-La part des achats réalisés sur smartphone progresse rapidement : de 60% à 90% par an .

-0,5% des sites de e-commerce présentent à eux seuls 61% des ventes.

 

1.Les Chatbots prennent vie :

Désormais le Chatbot se rapproche de la qualité de service d’une vraie personne, en répondant à une très grande variété de requêtes et en imitant toujours mieux la sémantique humaine.

2.La protection des données :

De manière générale, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’utilisation de leurs données privées.

Le e-commerce se dirige donc vers des pratiques plus soft et respectueuses, allant même jusqu’à en faire un argument de vente.

3.Le mobile persiste :

Le M-commerce représente les achats en ligne réalisés à partir d’un mobile, qui représentent aujourd’hui près d’un tiers des transactions.

C’est confirmé, les acheteurs sont de plus en plus adeptes à l’utilisation du mobile dans leur parcours d’achat.

Les Cyber-commerçants ne doivent plus intégrer le mobile parmi les canaux transactionnels, mais le faire passer en priorité dans le développement de leur stratégie e-commerce.

4.L’arrivée de la recherche vocale :

Avec l’évolution des technologies domotiques et l’arrivée des enceintes de recherche vocale,la manière de rechercher et d’acheter en ligne pourrait rapidement évoluer.

5.Les tendances sectorielles :

Les secteurs qui présentent le meilleur taux de conversion sont :

  • la beauté, santé, pharmacie,
  • l’alimentation et puériculture,
  • le tourisme et voyages,
  • le sport.

6.La Réalité Augmentée :

Le consommateur peut désormais essayer n’importe quel produit sans sortir de chez lui. Essayer une paire de lunettes, tester du maquillage, ou encore visualiser son canapé dans son salon, c’est aujourd’hui possible via le virtual shopping.

7.La progression du dropshipping :

Le dropshipping est un modèle économique d’avenir qui permet à chaque intermédiaire de se concentrer sur son coeur de métier.

Le dropshipping consiste à commercialiser un produit dont la livraison sera assurée directement par le fournisseur, sans passer par l’entrepôt du e-commerçant. Ce dernier n’a donc aucun stock à financer et diminue ses risques.

8.Acheter sur les réseaux sociaux :

Il est désormais possible d’acheter directement un produit que l’on découvre sur les réseaux sociaux. On parle de médias sociaux transactionnels ou de ventes sociales.

Qu’est ce que vous attendez pour vous lancer dans le monde merveilleux de la vente en ligne?

Nous livrons un produit performant, référencé, rentable et moderne, nous serons ravis de vous aider à bâtir

votre empire sur internet 🙂